Augmenter la surface habitable de son logement, lorsque les mètres carrés sont si chers, c’est le souhait de beaucoup d’entre nous… L’une des solutions qui a le vent en poupe en ce moment : la surélévation.

Si vous vous lancez dans l’aventure, pourquoi ne pas en profiter pour aménager une terrasse sur le toit ?

Nous vous donnons quelques conseils.

 

Que dit la réglementation ?

Lorsque l’on surélève son logement on effectue en réalité un agrandissement dit en volume, c’est-à-dire en hauteur. Cela peut être effectué sur toute la surface de plancher du niveau inférieur ou seulement sur une partie.

La surface habitable de son logement s’en retrouve d’autant augmentée, il est donc nécessaire d’envisager des démarches administratives :

  • Si l’extension dépasse 20 M2 il sera nécessaire de dépose une déclaration préalable
  • Si l’extension par surélévation représente une surface de plus de 40m2 un permis de construire sera alors nécessaire.

De plus, nous vous précisons que lorsque ces travaux amènent à une surface habitable totale de plus de 170m2, l’intervention d’un architecte sera obligatoire.

 

Avant même l’établissement du projet, il est toutefois nécessaire de se renseigner sur les conditions imposées par le service de l’urbanisme de votre commune et plus particulièrement le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il vous faudra donc réaliser une étude de faisabilité de votre projet tant pour vérifier que techniquement mais également que juridiquement cela sera possible et si oui sous quelles conditions (contraintes de matériaux, de hauteur de la construction…)

 

Étude de faisabilité préalable et choix de matériaux

La réalisation de travaux tels que la surélévation, a des répercussions sur le bâti actuel de votre habitation. Il est donc nécessaire de s’assurer que cette dernière peut supporter le poids de la surélévation projetée.

Une fois l’étude de faisabilité réalisée, de préférence par un bureau d’études structures, si celle-ci conclut positivement, il faudra déterminer le type de construction et les matériaux à utiliser.

Le métal et le bois présentent des atouts importants, leur légèreté plus particulièrement, mais également la facilité dans leur mise en place. Esthétiquement ces matériaux apportent également modernité et élégance. Plus traditionnellement, les surélévations maçonnées (parpaings, briques ou pierres) sont aussi intéressantes et très solides.

 

Quelques démarches complémentaires en copropriété ?

Si vous êtes en copropriété, en complément des démarches administratives et de l’étude de faisabilité précédemment présentées, il vous faudra obtenir l’accord de la copropriété, et cela par un vote lors de l’assemblée générale des copropriétaires sur la base d’un dossier complet.

Dans ce cas il faudra envisager d’acheter au syndicat des copropriétaires les combles si elles existent, mais aussi le volume situé au-dessus. En complément de l’offre d’achat il vous faudra présenter un projet de géomètre expert pour la modification de l’état descriptif de division, et le faire valider par un vote.

Enfin, le syndicat des copropriétaires pourra vous obliger à faire valider les travaux réalisés par l’architecte de l’immeuble.

 

Création d’une terrasse sur le toit

Aménager une terrasse sur le toit sous-entend la transformation complète de votre habitat et de son mode d’occupation. Pour pouvoir profiter d’un toit-terrasse, il faudra au préalable créer un toit plat. Ce type de toiture faisant l’objet d’une mise en place d’une étanchéité, afin de pas fragiliser cette dernière il sera préférable d’éviter des mobiliers et décoration type pots de fleurs trop lourds.

Mais on peut également envisager la création d’une toiture végétalisée, et dans ce cas vous pourrez faire l’objet d’aides et subventions si les travaux répondent à des obligations techniques d’isolation thermique.

 

 

Une alternative, la terrasse tropézienne

Si votre projet n’est pas de surélever votre habitation mais d’en aménager les combles vous pouvez en profiter pour réaliser une terrasse dite « tropézienne ». Très en vogue dans le sud de la France comme son nom l’indique, elle se développe de plus en plus dans le paysage urbain des grandes villes comme Paris. Les copropriétaires qui souhaitent bénéficier d’une terrasse avec leur appartement du dernier étage font ainsi un excellent investissement, ce type de bien étant exceptionnel leur appartement ne s’en trouve que valorisé.

 

Si vous aussi vous souhaitez surélever votre toiture, et pourquoi pas y aménager une terrasse, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous accompagnerons dans l’ensemble des étapes que nous vous avons présentées pour donner corps à votre projet.