Comme très souvent dans les logements parisiens, vous avez peut-être une salle de bain aveugle, sans fenêtre. Nous n’allons pas nous mentir, c’est rarement un choix délibéré. Mais même si nous rêvons d’avoir une salle de bain spacieuse avec une fenêtre sans vis-à-vis, il est tout à fait possible de profiter au quotidien et de rendre très agréable une salle de bain sans fenêtre.

 

Les principaux impératifs seront de la rendre suffisamment lumineuse et de permettre une bonne aération afin de pallier les éventuels problèmes d’humidité.

 

Nous vous donnons tous nos conseils pour aménager au mieux une salle de bain sans fenêtre.

 

La multiplication des sources d’éclairage

 

La lumière naturelle étant la grande absente de votre salle de bains, il va falloir miser sur les éclairages pour apporter la lumière.

Il est préférable de les multiplier, et de rendre l’éclairage diffus afin que l’atmosphère soit agréable et douce. Ainsi, vous combinerez l’éclairage général (plafonnier ou spots) avec un éclairage plus fonctionnel (autour du miroir) mais également si vous le désirez un éclairage décoratif. Toutefois, dans la salle de bains veillez à ne pas installer de lumière basse, en effet elle a tendance à donner mauvaise mine.

 

Pour être au plus proche de la lumière du jour, et pouvoir par exemple se maquiller sereinement sans avoir peur du résultat dans la rue, préférez les ampoules imitant la lumière du jour, elle a généralement entre 4000 et 4200 kelvins.

 

Même si cela parait évident, il est préférable de le rappeler, l’éclairage d’une salle de bains doit être aux normes électriques spécifiques, et cela afin d’assurer pleinement votre sécurité.

Enfin, dans un esprit pratique, éclairez l’intérieur de vos meubles de salle de bains avec des rubans lumineux ou des spots led adaptés.

 

 

Cas particuliers des puits de lumière

 

Il y a une situation intermédiaire à la pièce aveugle. En effet il peut y avoir des situations où la lumière va entrer par le plafond :

  • Un puits de lumière naturelle peut être installé. Ce sont des conduits menant jusqu’au toit, et permettant de faire entrer la lumière dans la pièce. Il est possible d’en installer pour les appartements en dernier étage et après avoir obtenu les autorisations requises.
  • Un puits de lumière artificielle. Dans ce cas il s’agira d’un panneau LED à installer au plafond et dont la lumière reproduit parfaitement l’éclairage naturel.

 

 

Choisir des couleurs claires

 

Lorsque votre salle de bain est dite « aveugle » et si de surcroît elle est petite, nous allons chercher à créer du volume et de l’espace. On va donc miser sur le blanc, le beige, le gris clair ou encore le vert aqua ou le rose poudré. En contrepartie, il faut éviter les matériaux trop brillants renvoyant la lumière uniquement ponctuellement et donc créent un inconfort visuel.

Tournez-vous ainsi plutôt vers les matériaux bruts et les surfaces mates.

 

Ajouter une touche de couleur « flashy »

 

Avec les couleurs claires nous cherchons avant tout à renvoyer la lumière, mais on peut également choisir le parti pris d’attirer l’attention sur un élément fort de la pièce pour en faire oublier l’absence de lumière naturelle.

On pourra dans ce cas choisir un jaune soleil, un vert anis ou un rose intense, à appliquer sur un pan de mur ou sur une partie de mur.

L’autre parti pris en matière de couleur cela peut être une couleur sombre en monochrome, tendance boudoir comme avec une teinte aubergine ou un vert émeraude par exemple.

Pour accentuer l’élégance et le raffinement on choisira ces peintures en finition mate ou velours.

 

 

Mise en valeur des parois verticales

 

Cette mise en valeur va principalement passer par un éclairage homogène. Le but est donner une perception globale de l’espace. Les murs vont eux-mêmes permettre la diffusion de l’éclairage dans la pièce. On pourra utiliser des appliques, qu’elles soient en éclairage indirect ou en éclairage direct avec lumière diffuse (comme autour d’un miroir).

 

 

Une nécessité : l’aération et la ventilation

 

Il est indispensable de faire circuler l’air pour le renouveler et éviter l’humidité stagnante.

En l’absence de fenêtre, il est évidemment plus difficile de créer des courants d’air. Et pourtant, c’est fondamental pour renouveler l’air de la pièce et éviter l’humidité stagnante.

Pour ce faire il faudra :

  • Laisser la porte ouverte après avoir utilisé la salle de bains afin d’en faire sortir l’air humide
  • Installer une ventilation telle qu’une VMC, ou une bouche d’extraction pour évacuer l’air vers la gaine d’aération de l’immeuble.
  • Chauffer la pièce suffisamment afin d’éviter la vapeur d’eau sur les murs, et de ce fait la condensation et les moisissures
  • Vérifier que l’air peut passer sous la porte pour avoir une circulation

 

Si vous avez un projet de rénovation de salle de bains, n’hésitez plus à nous contacter. Nous vous conseillerons et vous accompagnerons sans frais dans votre projet et sélectionnerons pour vous les meilleurs professionnels !