Votre cuisine est implantée dans un couloir ? Vous pensez que c’est impossible d’aménager une telle cuisine ? S’il est vrai que c’est un peu plus compliqué, ce n’est pas impossible !

Il sera important de faire de cette contrainte l’élément central de cet aménagement, tant dans le choix des matériaux, la gestion de l’éclairage et des sources de lumière ainsi que l’implantation du mobilier.

 

Découvrez tous nos conseils pour aménager une cuisine couloir tout en longueur et parfaitement optimisée !!

 

 

Étudier l’implantation

 

Cela dépendra de la place dont vous disposez. Avez-vous la place d’installer une cuisine parallèle ? Avec cette configuration il faudra conserver une zone de circulation d’environ 1,20m entre les deux rangées de meubles bas. Si ce n’est pas le cas préférez une implantation en I. Dans ce cas vous aurez peut-être la place d’exploiter malgré tout le mur situé en face en y installant des étagères ou meubles peu profonds. Dans le cas de l’implantation de cuisine en I il est idéal de disposer d’une longueur suffisamment importante pour y installer tous les équipements nécessaires sur un unique pan de mur (2,50 mètres environ).

 

 

Choix du mobilier

 

Jouer avec les perspectives de l’espace en accentuant la linéarité peut être très intéressant. Cela peut être réalisé avec les meubles en eux-mêmes ou les accessoires comme des poignées horizontales qui accentuent les lignes.

Il sera préférable de choisir des meubles épurés pour ne pas créer trop de « ruptures » visuelles.

Le plus important sera l’exploitation maximum des espaces.

 

Optimisation des espaces

 

C’est assez logique, lorsque nous manquons d’espace il est nécessaire d’exploiter au maximum les volumes disponibles et particulièrement les hauteurs sous plafond. Mais attention il ne faudra pas surcharger, pour ne pâs se sentir trop étouffé ou étriqué. Les meubles intégrant l’électroménager ainsi que du rangement sont de bons alliés. Disposer le micro-ondes dans un meuble haut pour libérer le plan de travail sera également une bonne astuce.

 

Il est rare que dans ce type de configuration nous ayons la place d’installer une table, il faudra donc aménager une petite cuisine couloir avec coin repas. Une table escamotable ou coulissante intégrées dans les meubles seront très pratiques.

 

 

User et abuser d’astuces déco !

 

On va commencer par le sol. Nous pourrons imaginer de poser un parquet dans le sens de la circulation et de la lumière pour dynamiser la cuisine et capter la lumière. A contrario la pose d’un parquet en chevrons va dynamiser l’espace qui peut être trop linéaire.

Des carreaux de ciment avec un design graphique apporteront également de l’animation à une cuisine plutôt monochrome.

 

La décoration d’une petite cuisine en I peut venir de la pose d’un papier peint, de type panoramique sur le mur « nu ».

 

La couleur peut également être utilisée pour « tromper l’œil » : elle pourra alors être appliquée sur le mur situé à l’une des extrémités de la pièce, et ainsi diminuer la profondeur. Le cinquième mur c’est-à-dire le plafond pourra également être utilisé comme trompe l’œil. Une couleur tranchée (comme un noir franc) ou éclatante de préférence dans une finition mate ou veloutée pour donner de l’élégance et de la modernité dans cette cuisine étroite.

 

Enfin, il faudra jouer avec les matières et utiliser les façades des meubles pour refléter la lumière par exemple avec des laques ou des finitions en acier.

 

 

 

Faire entrer la lumière

 

Si cela est possible, il peut être très intéressant d’ouvrir un pan de mur avec une verrière. S’il n’y a pas de fenêtre dans ce couloir, cela permettra d’avoir une pièce en « second jour ». D’autre part, cela ouvrira la cuisine sur le salon ou la salle à manger en gagnant en lumière tout en conservant l’espace nécessaire en partie basse pour y installer des meubles et un plan de travail. 

De manière plus ambitieuse on peut également envisager d’ouvrir une fenêtre vers l’extérieur (plutôt en maison avec une vue sur jardin ou cour intérieure). Ou denière option créer un puits de lumière en ouvrant en partie haute avec des fenêtres de toit. Cela donnera hauteur et perspective à la cuisine couloir.

 

Il s’agissait là de faire entrer la lumière naturelle mais lorsque cela n’est pas possible il faudra apporter un soin tout particulier à l’éclairage. Il est indispensable d’avoir un très bon éclairage au-dessus du plan de travail et du coin cuisson : un ruban led ou des spots seront très efficaces. D’autre part la lumière dite d’ambiance pourra être apportée par des appliques murales. Enfin un point lumineux central pour l’ensemble de la pièce sera également important : une suspension en cas de grande hauteur sous plafond, ou des spots intégrés dans un faux plafond.

 

 

Si vous avez un projet d’aménagement de cuisine, contactez-nous nous vous accompagnerons et vous ferons bénéficier de notre expérience pour sélectionner les professionnels les plus qualifiés pour la réalisation de vos travaux.